CORREO SALIENTE

Musiques ibériques et latino-américaines

 

Correo Saliente, littéralement « lettre en partance », désigne le moment de délivrance d’un message et le chemin qu’il parcourt pour rapprocher l’expéditeur du destinataire. Une fois le message envoyé, il est à la fois trop tard pour se raviser, et trop tôt pour se résoudre. C’est un moment d’espoir et d’impatience de se (re)trouver, de se toucher, se surprendre, se comprendre.

Correo Saliente est un duo né de la collaboration entre la violoncelliste Léa Besançon et le guitariste Kamal Abdul-Malak. Sa particularité est de faire revivre des trésors du patrimoine musical ibérique et latino-américain sans distinction artificielle entre musique classique ou populaire, faisant de constants aller-retours entre les deux. Libéré du cadre des partitions écrites originales, il cherche à retrouver et à transmettre l’émotion qui se dégage de morceaux et chansons qui ont pour auteurs des noms légendaires tels que Amália Rodrigues (Portugal), Carlos Gardel, Astor Piazzolla, Atahualpa Yupanqui, Alberto Ginastera (Argentine), Manuel De Falla (Espagne), Heitor Villa-Lobos, Antonio Carlos Jobim (Brésil)… À travers ces musiques, Correo Saliente évoque des lieux et des sentiments intemporels : l’amour, [sa douleur, sa douceur], la séduction, l’amertume, la colère, la moquerie, un secret, un souvenir, un paysage, une fête, des danseurs, un quartier animé, un marché matinal, l’excitation du carnaval, la rudesse de la vie paysanne, les plaisirs nocturnes de la ville, le déchirement des guerres et des exils... La démarche de Correo Saliente va au-delà d’une simple interprétation d’œuvres choisies. Elle se veut recréation, relecture d’archives sonores à travers la réalisation d’arrangements originaux à quatre mains. Correo Saliente renouvelle également l’image de la guitare et du violoncelle, loin des clichés : il propose une rencontre où les deux instruments, mis sur un pied d’égalité, dialoguent et explorent des chemins inattendus.

Correo Saliente a été sélectionné pour bénéficier du statut « Art et Vie » par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Kamal Abdul-Malak, guitare, Léa Besançon, violoncelle